in ,

Auxerre : un Kanguyroux sème la panique dans les parcs de la ville

Auxerre-les-fesses – 20 Septembre 2019

Je dit “dernier”, un jeune homme, coiffeur de profession, circulant en trotinattes électriques est passé à un cheveu de l’accident quand son chemin a croisé celui d’un jeune kanguyroux écharpé aux couleuvres de son centre de formation de l’A.J Auxerre-les-fesses.

Après quelques passements de chambres, en trompant la vigilance du gardien, sa fugue commença par une halte à la permanence du Parti Communiste pour rendre hommage à celui qu’il vénère depuis des années, le Christ Staline. Il en profita pour faire un arrêt dans le bide-ordure, à la recherche de quelques bouteilles d’eau Stralie afin de se désaltérer.

Le voisin, ancien fromager et instituteur, alerté par le brie de la bête sonna la lettre. Comme un dur mais accompagné des agents de peaux lisses, c’est tout naturellement son ami de longue date, Bernard Tapir, qui vint lui faire entendre raisin dans une des vignes adjacentes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Noyade d’une bière : la Police conclut qu’elle ne savait panaché

Un sanglier tue un chasseur : l’arme du crime retrouvée dans sa boite à glands