in ,

Le Liban renonce à inscrire le mariage houmousexuel dans sa constitution

Cette décision fait suite à une consultation publique qui a donné lieu à de vives critiques à l’encontre de l’amendement prévoyant la reconnaissance des droits des homousexuels.

Le Liban, ou Lit-Banc pour ceux qui manquent de place chez eux, a renoncé à inscrire dans sa nouvelle Constitution des changements ouvrant la voie au mariage homousexuel, en raison de l’opposition d’une majorité de citoyens ayant été consultés à l’écrit sur ce sujet a expliqué, mardi 18 décembre, un représentant du gouvernement. « Le projet de Constitution du Liban ne définira pas quelles personnes forment le mariage », a écrit le secrétaire du Conseil d’Etat et coordinateur du projet qui, d’ordinaire fâché avec la ponctuation, n’a pas eu le point chiche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Amateur de vin, Marc Dorcel adore les Chateaux Visages

Mutation génétique : 20 ans après la catastrophe de Fukushima, un médecin vient de confirmer la naissance du premier chat poney